Vif succès pour les premières Nuits sonores de Tanger

Vif succès pour les premières Nuits sonores de Tanger

Les Nuits sonores de Lyon qui existent depuis 10 ans se sont exportées à Tanger du 3 au 6 octobre dernier et ont remporté un vif succès. Le site tanger-expérience.com annonçait cette manifestation, cliquez-ici.
La première édition de Nuits sonores Tanger vient de se terminer sous le doux soleil marocain. Avec près de 4000 spectateurs rassemblés autour d’artistes marocains et européens, ce premier rendez-vous a été marqué par de très nombreux temps forts, d’innombrables émotions, rencontres, sourires et souvenirs.

Elle renforce la conviction de l’équipe d’Arty Farty et de Nuits sonores : le désir d’inventer à Tanger, avec ses acteurs, sa jeunesse et ses artistes, un rendez-vous culturel annuel qui rassemble les publics, relient les artistes des deux rives de la Méditerranée, connecte les acteurs culturels d’Europe et du Maroc.
Entièrement gratuite, cette première édition a affiché complet sur l’ensemble des événements. Dépassant largement nos espérances, elle nous a permis de rassembler des publics de Tanger, Casablanca, Rabat, Marrakech, Paris, Lyon, mais aussi d’Espagne, de Belgique ou d’Allemagne. « Dès ses premiers pas, le festival a su toucher le public qui était et demeurera le plus important pour nous : la jeunesse de Tanger, celle pour qui nous avons créé ce festival, celle qui nous a surpris, étonnés et enchantés pendant ces quatre jours et ces quatre nuits » déclarent les organisateurs.
Nuits sonores Tanger a su montrer une créativité marocaine forte et assumée, à la fois proche de ses racines et ouverte sur le monde, et dont l’effervescence a conquis le public : la collaboration artistique entre le Lyonnais Tiko et le Tangérois Sayfl7a9, les workshops animés par Reworks avec les jeunes artistes de la scène tangéroise ou le remplacement en dernière minute du batteur du groupe allemand Camera par les gnawas de la Kasbah, parfaite démonstration improvisée du potentiel rassembleur de la création et de la musique. Un concert unique !
Sans oublier les lives et les performances de Mobydick (sans doute l’artiste le plus attendu par la jeunesse locale), ou des Tangérois Magic Tarbouch’, et bien sûr des Parisiens de Souleance ou Cheveu.
Avec les djs Yasmean et Daox (Casablanca), E.T.S.U (Marrakech), Polyswitch et Adil Hiani (Casablanca), Sacha Mambo et Kosme (Lyon), les deux Nuits au Sky Lounge ont démontré la possibilité d’une vraie culture club et électronique à Tanger, mélangeant les publics et les sensibilités, développant de rares moments d’intensité partagée.
« Nous nous souviendrons encore longtemps de l’accueil chaleureux qu’a reçu cette première édition, du soutien et de l’intérêt que nous avons perçus, de l’enthousiasme des 200 enfants de Tanger réunis pour une inoubliable parade dans les rues de la Kasbah » clament l’équipe de Vincent Carry.
Pour la première fois, le forum European Lab s’est exporté hors de Lyon. En conviant plus d’une vingtaine d’intervenants et de modérateurs du Maroc et de France autour de cinq thématiques, il a permis de rassembler près de 150 participants, transformant la Salle des Colonnes du Musée de la Kasbah en un nouvel espace franco-marocain de rencontres, d’échanges et de réflexions et ouvrant la voie à une collaboration prometteuse entre les acteurs culturels du Maroc et d’Europe.
Nous tenons à remercier l’ensemble du public, la vingtaine d’artistes, tous les partenaires qui nous ont fait confiance sur cette première édition, toutes les équipes qui nous ont permis d’investir les lieux, les intervenants, modérateurs et participants pour avoir rendu ces premières Lab sessions ambitieuses et dynamiques, les équipes technique et de production (énorme Big up !), l’équipe de The Souk, la dizaine de bénévoles qui a montré avec passion son attachement au projet.
Un merci tout particulier aux équipes du Dar Nour et au Salon bleu, sans qui ce festival n’aurait jamais eu lieu et sans qui nous n’aurions jamais vécu une si belle aventure. Signalons qu’il s’agit des deux ex-fondateur de Lyon Capitale, Jean-Olivier Arfeuillière et Philippe Chaslot qui réussissent une belle aventure avec le succès que connait leur belle maison d’hôtes, Dar Nour.
Rendez-vous à tous à l’automne 2014 pour la seconde édition de Nuits sonores Tanger !

/* 468x60, date de création 11/07/11 */
google_ad_slot = "4162152596";
google_ad_width = 468;
google_ad_height = 60;
//-->

ARCHIVES