Nuits sonores Lyon 2018, faire bouger les lignes…

8 jours de Nuits sonores du 6 au 13 mai irradient Lyon à la Sucrière, au Transbordeur, au Centre nautique Tony Bertrand, au Sucre, à l’Auditorium…

Nuits sonres 2018, nouveau design
Nouveau design des Nuits sonores par Julian Montague (Montague Projects) artiste, graphiste & photographe américain basé à Buffalo dans l’Etat de New York (États-Unis)

Organisées sur un week-end à leur création, les Nuits Sonores gagnent en durée régulièrement et étaient déjà présentes sur 6 jours depuis 2013. Chaque année, Arty Farty, l’organisateur, enrichissait la programmation : concerts en journée, nuits plus longues… Ce sont maintenant deux jours de concerts en plus qui vont être ajoutés aux six prévus initialement pour l’édition 2018. Ambitieux, le festival cherche à grandir et avait battu son record de spectateurs en 2017 : 140 000, selon l’organisateur.

Ouverture, métissage, décloisonnement
Le festival conjugue les valeurs d’ouverture et de métissage, revendique l’universalité de la musique
et cultive la transversalité et le décloisonnement artistiques, multipliant ainsi les incursions sur tous les terrains créatifs, du design, de l’image, du graphisme, de la cuisine ou de l’architecture éphémère. Fédérateur et accessible, Nuits sonores a le goût de l’hospitalité et de l’altérité, la volonté de rassembler les publics, au-delà des, barrières générationnelles, sociales ou territoriales. La joie évidente de partager de grands moments avec le public. Une ambition qui se traduit notamment par l’inscription territoriale de Nuits sonores au plus près des communautés de publics, des quartiers, des lieux de vie… Chaque année, le festival investit ainsi une quarantaine de lieux dans toute la ville : sites remarquables du patrimoine industriel, espaces quotidiens et lieux emblématiques…
 Nuits sonores 2018
Nouvelle temporalité, nouveaux espaces urbains
En 2018 Nuits sonores prend son temps et déborde joyeusement de son cadre habituel. 50 ans tout juste après mai 68, il est trop tentant de faire bouger les lignes et sortir des cadres ! Au bénéfice d’un calendrier inédit de jours fériés et de ponts (le mardi 8 et le jeudi 10 mai sont fériés) le festival s’étend sur 8 jours.

Un Sunday Park en veillée d’armes dominicale (6 mai), une Inauguration dès le lundi soir (7 mai), un quatrième « Day » le mardi (8 mai)… Mais encore un site principal de nuit (Fagor-Brandt) entièrement revisité sur le plan scénographique, visuel et de l’accueil du public, et surtout un retour de Nuits sonores à la Piscine du Rhône pour une très attendue Carte Blanche à Amsterdam.

Lieu de diffusion des toutes premières notes du festival dès 2003, la Piscine intégrera cette année un dispositif urbain inédit, à l’échelle d’un micro-quartier festivalier se déployant du centre nautique à l’Université Lyon 3 et à la place Ollier. Un site unique qui accueillera et mettra en résonance la Carte blanche, le festival Mini sonore et le forum European Lab. Plus que jamais, Nuits sonores s’invente en 2018 comme un espace éphémère unique de liberté, de convivialité urbaine et de partage.

Vincent Carry créateur des Nuits sonoresd’après Vincent Carry

Programme complet: https://www.nuits-sonores.com/les-programmes/

/* 468x60, date de création 11/07/11 */
google_ad_slot = "4162152596";
google_ad_width = 468;
google_ad_height = 60;
//-->

ARCHIVES