Lyon sort son gros crayon pour Charlie

Cliquez sur CHARLIE HEROS pour le découvrir…

Ils voulaient nous diviser par la haine, ils vont nous ressouder par la pensée.
Elle est là l’horreur absolue, nous vivons depuis quelques jours avec et la partageons comme chacun de nous partage la révolte et la consternation. Partout en France et bien sûr à Lyon. Nous baignons dedans comme les gens de Charlie dans leur mare de sang mais nous devons pourtant l’admettre et y faire face, chacun à sa manière, chacun avec ses armes. Surtout si elles sont pacifiques. Oui, face à l’obscurantisme, au radicalisme et à l’extrémisme, nous ne sommes heureusement pas désarmés. Nous pouvons tous prendre les armes de la pensée car, en s’attaquant au symbole de la liberté et de l’impertinence, l’ennemi invisible et sournois a surtout montré sa peur. Oui, l’humour fait peur parce qu’il est universel et ne craint rien ni personne, qu’il peut s’attaquer à tout et à tout le monde, pacifiquement mais avec des mots et des images qui font plus souvent mouche que le missile le plus sophistiqué. Peur que les idées soient plus fortes que les balles, peur que l’envie de liberté soit le moteur humain le plus puissant, peur que le rire fasse tout oublier, même l’imbécillité des fanatiques. Peur qu’un simple dessin puisse changer la face du monde car ceux qui savent le manier sont les vrais maîtres du monde. Les hommages seront nombreux ce dimanche car, heureusement tout le monde s’est senti immédiatement concerné. Ils n’ont pas touché notre chair mais ils ont touché notre conscience, et chacun réagira à sa façon, en conscience. Pour le citoyen lambda ce sera en marchant silencieusement aux côtés de milliers d’autres révoltés, quelques pas dérisoires qui montrent notre solidarité nationale et qui, mis bout à bout, tracent le chemin de l’espoir. Ou en allumant un petit lumignon. Pour les dessinateurs lyonnais, qui se sont très vite mobilisés à notre appel et qui ont mis spontanément leur talent au service de ce numéro hommage, ce sera comme les journalistes de Charlie : encre contre sang, crayon contre Kalachnikov, intelligence contre intolérance. Mots contre maux, dessins contre desseins. Aujourd’hui, plus que jamais, l’humour est la politesse du désespoir. Mais si ces pauvres guerriers égarés du côté obscur d’une religion ont permis de nous ressouder autour des trois valeurs fondatrices de notre République, alors c’est nous qui avons gagné. Ils voulaient nous diviser par la haine, ils vont nous ressouder par la pensée.
Georges CHAPUIS

Pour découvrir CHARLIE HEROS:
https://dl.dropboxusercontent.com/u/15192231/En%20R%C3%A9%C2%81sum%C3%A9.pdf
 
 

/* 468x60, date de création 11/07/11 */
google_ad_slot = "4162152596";
google_ad_width = 468;
google_ad_height = 60;
//-->

ARCHIVES